serpe-hier

Ou l'art du débiloïde.

Mardi 16 janvier 2018 à 21:22

           Ce qui m'énerve le plus, dans ma façon d'être, c'est de freiner. L'hypnothérapeute l'autre jour, a parlé d'"auto-sabotage". Ce mot résonne depuis à mes oreilles, avec force, tellement il est juste.
          Alors j'essaie d'être positive, de profiter de ce que j'ai: un corps qui fonctionne, qui a des capacités, un cerveau qui a encore des choses à apprendre, les gens qui me sont proches qui sont là, que je vois, que j'aime et qui m'aiment, qui ne me comprennent pas toujours mais qui ne m'en veulent pas. De l'argent pour vivre, construire un futur. Il ne sera pas aussi brillant que ce qu'on peut rêver, mais je pense qu'il sera intéressant quand même. Je ne veux pas un jour me retourner et avoir l'impression que j'ai perdu du temps, et regretter. Tout ce qui sort du travail, j'ai décidé de le faire vraiment, pour ressentir de la fierté.
          Aujourd'hui, j'ai eu une journée atroce, j'ai réussi à caler 1H30 de sport au milieu de tout ça, avec du fractionné et des trucs de brute. Je ne pouvais pas faire plus. Aujourd'hui je dois être satisfaite de mon engagement. Demain, pareil, je devrais arriver le soir en étant contente. C'est pas facile et j'ai tendance à voir le verre vide, mais je lâcherai pas l'affaire.

          Je remercie le cosmos de me laisser encore un jour ceux que j'ai de plus chers, de me laisser encore un jour ma santé.

[ Dakota _ Robert Francis ]
Par Kyra le Mardi 16 janvier 2018 à 22:18
:)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://serpe-hier.cowblog.fr/trackback/3278692

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast